Optimisation des procédés

Après les bonnes pratiques, vient l’optimisation des procédés existants qu’il convient logiquement de mener à bien avant d’envisager une solution d’efficacité énergétique plus conséquente comme par exemple la récupération de chaleur ou un revamping.

C’est ce que vise l’offre Optim’Pack de CMI. S’appuyant sur la vaste expérience de CMI dans les domaines de l’expertise, des études de faisabilité et du revamping de fours dans l’industrie des métaux, elle adresse cette problématique dans le cadre des fours industriels. Pour ce faire, elle regroupe un ensemble de solutions caractérisées par un faible investissement de départ et un retour sur investissement rapide.

Un exemple ? Le pilotage de ventilateurs d’air de combustion par variation de vitesse.

Problématique du client sur son réseau d'air de combustion
Pour chaque ventilateur à vitesse fixe, une surconsommation électrique est observée dès que la demande est inférieure à la demande nominale. En effet, les vannes de régulation et les vantelles à l'aspiration se ferment, permettant de fournir le couple débit/pression requis.


Objectif
Réduire cette surconsommation électrique

 Solution mise en œuvre
Equiper les ventilateurs existants de vitesse et désactiver les vantelles.


Rex.png     Rex économies.png

Résultats
AVANT : 4 MWh/jour - APRES : 2,5 MWh/jour

CMI propose un portefeuille complet des meilleures technologies disponibles d’efficacité énergétique pour les procédés de chauffe :

  • Brûleurs auto-récupératifs (en bas à gauche).
  • Brûleurs régénératifs (en bas à droite).
  • Brûleurs auto-régénératifs.
  • Brûleurs à faible émission de NOx.

Ces solutions peuvent être proposées dans le cadre d’un revamping.

Bruleurs autorécupératifs.png     Bruleurs régénératifs.png